Rechercher
  • olivier raymaekers

à la découverte de l'auriculothérapie 1/2

­

L'auriculothérapie est une méthode originale développée par le Dr Paul Nogier à partir de 1951. Il y consacrera plus de 40 ans de travail et de recherche. Tout commence vers 1950 par l'observation qu'il fera de patients présentant une cicatrice à l'oreille et racontant tous la même histoire: “Je souffrais d'une sciatique dont personne n'arrivait à me soulager et Mme Barrin m'a guéri en me cautérisant l'oreille”.



­­­

Le Dr Nogier étant extrêmement ingénieux, curieux et souhaitant soigner ses patients avec des méthodes naturelles (il pratiquait l'acupuncture et la thérapie manuelle entre autres), essaya de reproduire ce qu'il avait observé afin de soigner des sciatiques ainsi que d'autres douleurs. Rapidement, il se rendit compte que ce point ne fonctionnait que pour les douleurs sciatiques. Il comprit également qu'une douleur sur le corps faisait apparaître un point douloureux correspondant sur l'oreille. Il chercha alors, en palpant les oreilles de ses patients, d'autres points et établi une première cartographie auriculaire dès 1956. Puis, grâce aux découvertes du Dr J. Niboyet sur les particularités électriques des points réflexes, il va réussir à localiser certains organes à l'aide d'un appareil de détection de résistance électrique cutanée. Les premières cartographies auriculaires sont dessinées.



­­­­

Grâce à ses travaux, il ouvre la voie à l'auriculothérapie: à l'aide d'un palpeur et d'un détecteur électronique de résistance électrique, il réussit à mettre en évidence des pathologies, affine des diagnostics et traite des douleurs ainsi que des troubles fonctionnels (on parle de maladie fonctionnelle lorsqu'aucune lésion n'est visible mais qu'un organe ne fonctionne pas correctement). Aujourd'hui, à travers le monde, de nombreux thérapeutes utilisent cette méthode avec succès. L'auriculothérapie est enseignée en faculté universitaire et a été reconnue par l'OMS en 1990. Ses mécanismes d'action ne sont pas encore clairement expliqués, mais beaucoup d'hypothèses sont faites et de nombreuses recherches sont en cours. Mais l'histoire du Dr Paul Nogier n'est pas terminée car en 1966, il va faire une autre découverte fascinante qui va permettre d'affiner les cartographies et les traitements d'auriculothérapie.

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout